Service de restauration scolaire

L’Union Chrétienne de Saint Chaumond de Madrid propose aux familles la possibilité d’adhérer à un service de restauration (catering).

Ce service est assuré par la société ALCESA

Deux cas de figure pour nos élèves :

·élève demi-pensionnaire – si elle souscrit un forfait de demi-pension de 1, 2, 3 ou 4 jours.

·dans les autres cas de figure – le repas est pris en dehors de l’établissement (externe libre),

Le régime, au forfait choisi, est valable pour la durée du trimestre et impose une fréquentation régulière à la demi-pension.

Les factures sont adressées trimestriellement aux familles, en même temps que celle relative aux frais de scolarité.

Aucun remboursement ne sera accordé en dehors des situations suivantes :

·départ définitif de l’élève consécutif à une mutation professionnelle (aucun départ ne sera pris en considération après le 15 mai).

·exclusion du service de restauration pour raison disciplinaire.

· maladie égale ou supérieure à 2 semaines attestée par un certificat médical accompagné d’une demande de remboursement de la famille.

Aucune remise d’ordre n’est acceptée en cas d’absence de professeur ou de grève des personnels.

La demi-pension n’est pas un droit, mais une faculté accordée aux familles. Les élèves sont invitées à respecter le matériel, les locaux, la nourriture, à respecter les autres élèves, à parler à voix basse et à se conduire poliment à l’égard du personnel.

Transport scolaire

Un service de transport scolaire -via des compagnies privées- est proposé aux familles. Les transporteurs fournissent le service d’accompagnement nécessaire à l’encadrement des élèves à bord de leurs véhicules. Ils détiennent une police d’assurance couvrant le risque lié au parcours depuis la prise en charge jusqu’à l’arrivée à l’Union-Chrétienne de Saint Chaumond de Madrid et inversement.

  • Jeslusán (Sr. Luis SÁNCHEZ) - Tel: 91 327 27 32 – 649 930 629
  • Sr. MARCELO - Tel: 91 4137014 

 

 

Le Centre de Documentation et d’Information (C.D.I.)

Le CDI est ouvert à l’ensemble de la communauté scolaire.

Conditions de prêt

Chaque usager peut emprunter jusqu’à deux livres à la fois ainsi qu’une revue, pour une durée de deux semaines maximum. Ce délai peut être renouvelé si toutefois le document n’a pas été demandé par un autre usager.

Certains ouvrages (dictionnaires, encyclopédies, usuels) sont réservés à la consultation sur place. Tout document perdu ou détérioré devra être remplacé dans les plus brefs délais. En cas d’infraction délibérée, une sanction pourra être prononcée.

Mesures de fonctionnement propres au CDI

C’est sur le respect des principes élémentaires de la vie collective que repose le bon fonctionnement du CDI. Tous les élèves doivent y contribuer activement. Un comportement responsable sera exigé de tous les utilisateurs du CDI, lieu d’apprentissage de l’autonomie de l’élève et de l’autodiscipline. Les élèves devront travailler dans le silence.

Réseau informatique et Internet

  • L’élève dispose des ressources informatiques de l’établissement. Cet accès aux technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE) est subordonné au respect des obligations légales, notamment celles concernant :
  • la prévention de la fraude informatique,
  • la protection des logiciels,
  • la confidentialité des informations à caractère privé.

La consultation de l’Internet et des réseaux et ressources multimédias en général devra respecter les objectifs pédagogiques et éducatifs définis dans la charte d’utilisation adoptée par l’établissement.

Conditions d’accès aux système informatiques

L’accès au réseau informatique est autorisé dans le cadre des cours. Ces séances sont surveillées par un enseignant ou un adulte responsable.

Si une élève veut travailler seule, elle doit être accompagnée d’un professeur ou obtenir l’autorisation des personnes responsables. Cette autorisation peut être retirée si le comportement d’un utilisateur est en désaccord avec les règles définies dans la circulaire.

Utilisation des réseaux informatiques

Internet n’est pas une zone de non-droit. Sont ainsi notamment (mais pas exclusivement) interdits et pénalement sanctionnés :

  • le non-respect des droits de la personne :
  • l’atteinte à la vie privée d’autrui ;
  • la diffamation et l’injure.
  • le non-respect des lois et des valeurs civiques :
  • la provocation de mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux, le fait de favoriser la corruption d’un mineur, l’exploitation à caractère pornographique de l’image d’un mineur, la diffusion de messages à caractère violent ou pornographique susceptibles d’être perçus par un mineur ;
  • l’incitation à la consommation de substances interdites ;
  • la provocation aux crimes et délits et la provocation au suicide, la provocation à la discrimination, à la haine notamment raciale ou à la violence ;
  • le fait d’être injurieux ou diffamatoire envers une organisation, un groupe ethnique ou religieux ;
  • le fait de publier, diffuser, relayer des écrits visant à nier la réalité de faits historiques établis et relevant de la qualification de " crimes contre l’humanité " ;
  • l’apologie de tous les crimes, notamment meurtre, viol, crime de guerre et crime contre l’humanité.
  • le non-respect de la propriété intellectuelle et artistique :
  • la reproduction, représentation ou diffusion d’une œuvre de l’esprit (par exemple, extrait musical ou littéraire ; photographie...) en violation des droits de l’auteur ou de toute personne titulaire de ces droits ;
  • les copies de logiciels non-autorisés pour quelque usage que ce soit ;
  • la contrefaçon.

Tout utilisateur d’un réseau informatique s’engage à ne pas effacer des fichiers en dehors de ceux qui se trouvent dans son répertoire personnel et à ne pas modifier les attributs des fichiers.

Bien que les messages enregistrés dans la boîte à lettres soient privés, les règles de courtoisie et la nécessité de respecter la législation restent en vigueur dans la rédaction des messages.

Tout utilisateur peut être amené à produire des informations consultables en interne ou à l’externe. Ces informations contribuent à l’image donnée par le lycée. Toute information de nature à choquer les visiteurs, à dénigrer le lycée ou à donner une image négative de la vie de ses membres est interdite.